Aller au contenu principal

Ethiopie

ETHIOPIE

La République Fédérale Démocratique d’Éthiopie se rêve également en géant économique...

Géant démographique avec environ 100 millions d’habitants, la République Fédérale Démocratique d’Éthiopie se rêve également en géant économique. l’Éthiopie est l'un des premiers pays producteur de café au monde.

C’est d’ailleurs en Éthiopie que le café a été découvert vers 850. Ce poids lourd politique et diplomatique symbolisé par sa capitale Addis Abèba, siège de l’Union Africaine, a de réels atouts à faire valoir.

Avec un PIB en hausse constante de presque 10% par an. depuis plus d'une décennie, les experts parlent aujourd’hui de «miracle économique éthiopien» ou de «Tigre de l’Afrique». (en référence aux économies émergentes asiatiques).

Le hub central de l’Afrique Orientale et centrale

En plus de ses 3 000 millionnaires et selon le FMI, le PIB par habitant est passé de 361 USD (en 2010) à 795 USD en 2017. Tandis que la classe moyenne représente désormais 22 % de la population totale, soit quasiment 23 millions d’individus, le taux de pauvreté est passé dans le même temps de 45% à 22%.

Ce réel boom économique a été influencé par deux plans quinquennaux de croissance et de transformation qui ont permis à l’industrie, aux infrastructures et aux services de croître. Les objectifs d’infrastructure ont par exemple été réalisés à plus de 60 %, tandis que les investisseurs internationaux louent l’absence relative de corruption, phénomène plutôt rare en Afrique. Son aéroport est en cours d’expansion. Sa compagnie aérienne a un niveau de standing international.

Plus d’un milliard de dollars ont été investis dans le développement de son réseau routier. Enfin, avec un nouveau train de marchandises et voyageurs entre Addis Abeba et Djibouti, le pays va prochainement devenir la plaque tournante de toute l’Afrique Orientale et Centrale.

Des investisseurs qui affluent depuis le monde entier

Principal importateur, la Chine est aussi un important investisseur en Éthiopie. Elle a été notamment séduite par une main-d’œuvre bien formée et peu chère, un ouvrier éthiopien coûtant deux fois moins qu’un ouvrier chinois. La Chine construit le réseau routier, le tramway, l’immobilier et les infrastructures publiques.

Les entreprises internationales se pressent aux portes de l’Éthiopie, notamment dans le nouveau Hawassa Industrial Park, un complexe dédié à l’industrie textile situé à 275 km au sud de la capitale. On recense par ailleurs dans le pays des filiales de Général Electrics, Unilever mais aussi des sociétés japonaises et indonésiennes.

La France n’est pas en reste puisqu’elle est présente à travers 32 filiales. Les deux entreprises les plus importantes sont Total et BGI-Castel, principal brasseur du pays.